Minesse pilule contraceptive

Ce médicament est disponible sur ordonnance.

Réinitialisation de la sélection
Catégorie: .

Description du Produit

Minesse est une pilule contraceptive orale utilisée afin d’éviter une grossesse.
Chacun des 24 comprimés jaunes pâles contient une faible quantité de deux hormones féminines, appelées le gestodène et l’éthinylestradiol.
Les 4 comprimés blancs ne contiennent pas de substance active et sont appelés comprimés placebos.
Les pilules contraceptives qui contiennent deux hormones sont appelées pilules contraceptives « combinées ».

Composition :

  • Comprimé pelliculé jaune pâle :
    • Gestodène : 60 microgrammes
    • Ethinylestradiol : 15 microgrammes
    • Excipients : Lactose monohydraté, cellulose microcristalline, stéarate de magnésium, polacriline potassique, OPADRY jaune YS-1-6386-G (hypromellose, dioxyde de titane (E171), oxyde de fer jaune (E172), oxyde de fer rouge (E172)), macrogol 1450, cire E (cire de montanglycol)
  • Comprimé pelliculé blanc (placebo) :
    • Lactose monohydraté, cellulose microcristalline, stéarate de magnésium, polacriline potassique, OPADRY blanc Y-5-1-18024-A (hypromellose, hydroxypropylcellulose, dioxyde de titane (E171), macrogol 400), macrogol 1500, cire E (cire de montanglycol).
  • Excipients à effet notoire : lactose

Posologie :

  • Avalez les comprimés avec un grand verre d’eau.
  • Commencez la prise de Minesse par le comprimé numéro 1 qui se trouve à côté de l’inscription « DEBUT ». Perforez au centre de la plaquette l’opercule marquée du jour de la semiane correspondant à la prise du 1er comprimé. Ce sera le jour de début de chaque nouvelle plaquette, et aussi le jour de la semaine où vous prendrez les comprimés n°8, 15 et 22 distingués par un contour en couleur. Ceci vous aidera à vérifier que vous prenez correctement les comprimés.
  • Chaque plaquette contient 28 comprimés. Prenez un comprimé tous les jours au même moment de la journée sans oubli pendant 28 jours consécutifs en suivant le sens des flèches, soit : un comprimé actif jaune pâle par jour pendant les 24 premiers jours, puis un comprimé placebo blanc par jour les 4 derniers jours.
  • Après la prise du dernier comprimé de la plaquette, continuez de prendre ce médicament le le lendemain en entamant une nouvelle plaquette sans interuption entre les deux plaquettes. Vous débuterez toujours une nouvelle plaquette le même jour de la semaine. Comme il n’y a pas d’interruption dans la prise de Minesse, il est important que vous ayez toujours la plaquette suivante d’avance avant d’en finir une.
  • Les saignements surviennent généralement deux à trois jours après la prise du dernier comprimé jaune pâle et peuvent se poursuivre après le début de la plaquette suivante.
  • Si vous n’avez pas pris de contraception hormonale le mois précédent : le 1er comprimé est à prendre le 1er jour des règles.
  • Si vous changez de pilule contraceptive : terminez la plaquette en cours (si votre pilule actuelle contient aussi des comprimés sans hormones, ne les prenez pas). Puis commencez la plaquette de Minesse le lendemain sans interruption entre les deux pilules.
  • Si vous utilisez une méthode uniquement progestative (pilule progestative, méthode injectable ou implant) :
    • en relais d’une pilule progestative : vous pouvez débuter Minesse à tout moment du cycle, le lendemain de l’arrêt de la pilule progestative,
    • en relais d’un implant : débutez  Minesse le jour du retrait de l’implant,
    • en relais d’un contraceptif injectable : débutez Minesse le jour prévu de la nouvelle injection.
  • Dans tous les cas, vous devez utiliser une méthode de contraception locale (par exemple un préservatif) pendant les 7 premiers jours de la prise de la pilule.
  • Si vous débutez Minesse après une interruption de grossesse du premier trimestre : normalement, vous pouvez débuter immédiatement, mais il est recommandé de demander l’avis de votre médecin au préalable.
  • Si vous débutez Minesse après un accouchement ou une interruption de grossesse du deuxième trimestre : comme tout autre pilule contraceptive, Minesse ne devra pas être débutée moins de 21 à 28 jours après l’accouchement ou l’interruption de grossesse car le risque de formation de caillot de sang est augmenté. Si vous débutez plus tard, il est recommandé d’utiliser une autre méthode de contraception locale pendant les 7 premiers jours de la prise de la pilule. Si vous avez eu des rapports sexuels avant de débuter Minesse, assurez-vous de ne pas être enceinte ou attendez le retour de vos règles.
  • Dans tous les cas, demandez l’avis de votre médecin.

Contre-indications :

  • Si vous êtes allergique (hypersensible) à l’une des substances actives (le gestodène ou l’éthinylestradiol) ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament,
  • Si vous avez (ou si vous avez eu) une maladie du coeur ou des vaisseaux sanguins, en particulier :
    • une crise cardiaque (infarctus du myocarde), une anomalie du rythme cardiaque ou une anomalie des valves du coeur,
    • un caillot de sang ou la rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau (accident vasculaire cérébral), un caillot de sang dans les jambes (thrombo-phlébite) ou les poumons (embolie pulmonaire),
    • une tension artérielle élevée non stabilisée par un traitement,
    • une anomalie de certains vaisseaux du coeur (artères coronaires) ou des yeux.
  • Si vous êtes sujette à la formation de caillot de sang (thrombose veineuse ou artérielle),
  • Si vous souffrez de certaines formes de migraines (migraines avec signes neurologiques localisés),
  • Si vous avez un taux élevé de sucre dans le sang associé à une maladie des vaisseaux (diabète compliqué),
  • Si vous avez (ou avez eu) une tumeur bénigne du foie (appelée hyperphasie nodulaire focale ou adénome hépatique) ou une tumeur maligne du foie, ou si vous avez eu récemment une maladie du foie. Dans ce cas, votre médecin vous demandera d’arrêter le traitement jusqu’à ce que le foie fonctionne de nouveau normalement,
  • Si vous avez des aignements du vagin dont on ne connaît pas la cause,
  • Si vous avez un cancer du sein, de l’utérus ou un cancer sensible aux hormones sexuelles féminines, ou si le diganostic de ce type de cancer est suspecté.

Faites attention avec Minesse :

  • Comme tout contraceptif oral combiné, dans certains cas, vous devez prendre des précautions particulières pendant l’utilisation de Minesse. Il peut être necessaire d’être suivie régulièrement par votre médecin.
  • Si certaines des situations suivantes vous concernent, vous devez en informer votre médecin avant d’utiliser Minesse. De même, en cas de survenue ou d’aggravation d’une des pathologies mentionnées ci-dessous pendant l’utilisation de Minesse, consultez votre médecin :
    • si une analyse de sang a montré que vous avez un taux élevé de sucre, un taux élevé de cholestérol et de graisses ou un taux élevé de prolactine (hormone provoquant la montée de lait),
    • si vous êtes obèse,
    • si vous avez une tumeur bénigne du sein ou s’il y a eu des cancers du sein dans votre famille proche,
    • si vous avez une maladie de l’utérus (dystrophie utérine),
    • si vous souffrez d’épilepsie,
    • si vous souffrez de migraines,
    • si vous avez une perte d’audition due à une maladie appelée otosclérose,
    • si vous souffrez d’asthme,
    • si vous ou l’un de vos parents proches (parents, grands-parents, frères soeurs, …) avez déja souffert d’une maladie favorisant la formation de caillot de sang (au niveau d’une jambe, d’un poumon ou d’un autre organe, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral),
    • si vous souffrez de varices ou avez présenté une inflammation des veines superficielles des jambes,
    • si, pendant une grossesse ou lors de l’utilisation d’une autre pilule contraceptive, vous avez eu une maladie de peau qui provoque des démangeaisons, des plaques rouges et des bulles (herpès gestationnel),
    • si vous avez eu des taches de coloration sur le visage (masque de grossesse ou chloasma) pendant une grossesse ou lors de l’utilisation d’une autre pilule contraceptive. Dans ce cas, évitez toute exposition directe au soleil lorsque vous utilisez Minesse,
    • si vous avez des calculs au niveau de la vésicule biliaire,
    • si vous souffrez d’une maladie qui touche le système immunitaire (lupus érythémateux disséminé),
    • si vous souffrez d’une maladie du coeur, du foie ou des reins,
    • si vou ssouffrez de dépression,
    • si vous avez une tension artérielle élevée,
    • si vous souffrez d’une maladie appelée chorée caractérisée par la survenue de mouvements incontrôlables, brusques et irréguliers,
    • si vous avez ou avez eu une maladie du sang associée à une maladie des reins (syndrome hémolytique et urémique).
  • Si vous avez un angiodème héréditaire, les médicaments contenant des estrogènes peuvent induire ou aggravez les symptômes. Consultez immédiatement votre médecin en cas de survenue d’un des symptômes d’angiodème suivants : gonflement du visage, de la langue et/ou de la gorge et/ou difficulté à avaler ou un urticaire associé à des difficultés pour respirer.
  • L’utilisation de ce médicament est déconseillée chez les patientes présentant une intolérance au galactose, un déficit en lactase de Lapp ou une malabsorption du glucose ou du galactose (maladies héréditaires rares).
  • N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien si vous avez des doutes à propos de l’utilisation de Gestodène Ethinylestradiol.


Minesse et thrombose (caillots de sang) : VOIR NOTICE

Minesse et cancer : VOIR NOTICE

Précautions d’emploi :

  • Saignements entre les règles : Des saignements entre les règles, en dehors de la période de prise des comprimés placebos, peuvent survenir dans les premiers mois d’utilisation de Minesse. Si ces saignements persistent plusieurs mois ou s’ils apparaissent au bout de plusieurs mois d’utilisation, votre médecin doit en rechercher la cause.
  • Que faire si vos règles ne surviennent pas pendant la période de prise des comprimés placebos ? Si vous avez pris correctement tous les comprimés jaune pâle, si vous n’avez pas eu de vomissements ou de diarrhées sévères et si vous n’avez pas pris d’autres médicaments, il est peu probable que vous soyez enceinte. Si vous n’avez pas vos règles deux fois de suite, il se peut que vous soyez enceinte. Consultez immédiatement votre médecin, Ne commencez pas la plaquette suivante tant que vous n’êtes pas certaine de ne pas être enceinte.
  • Prise ou utilisation d’autres médicaments :
    • Indiquez toujours à votre médecin si vous prenez d’autres médicaments ou préparations à base de plantes, y compris des médicaments obtenus sans ordonnance. Indiquez également à tout autre médecin ou dentiste qui vous prescrira un autre médicament (ou à votre pharmacien) que vous utilisez Minesse. Ils vous indiqueront si vous devez prendre des mesures contraceptives complémentaires (préservatifs par exemple) et si nécessaire, pendant quelle durée.
    • Certains médicaments peuvent diminuer l’efficacité contraceptive de Minesse et peuvent provoquer des saignements entre les règles, tels que :
      • les médicaments utilisés pour le traitement :
        • des infections à VIH (ritonavir),
        • de l’épilepsie (par exemple le phénobarbital, la phénytoïne, la primidone, la carbamazépine ou le topiramate),
        • de certaines infections (par exemple la rifabutine, la rifampicine, la griséofulvine, l’ampicilline ou la tétracycline),
        • des troubles du sommeil (le modafinil),
      • un médicament contenant du millepertuis utilisé pour traiter certains types de dépression.
      • La troléandomycine peut augmenter le risque de cholestase hépatique (rétention de bile dans le foie) lors de l’association avec des contraceptifs oraux combinés.
    • Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.
  • Grossesse : Si vous êtes enceinte, la prescription d’une contraception n’est pas justifiée. Si vous découvrez que vous êtes enceinte sous Minesse, arrêtez de prendre cette pilule et consultez votre médecin. En cas de désir de grossesse, parlez-en à votre médecin. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharamcien avant de prendre tout médicament.
  • Allaitement : Il n’est pas recommandé d’utiliser Minesse si vous allaitez. Si vous souhaitez allaiter, votre médecin vous recommandera un mode de contraception adapté. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.
  • Si vous avez pris plus de Minesse que vous n’auriez dû : Le surdosage peut se manifester par des signes digestifs (exemple nausées, vomissements, douleurs abdominales), des tensions mammaires, des vertiges, de la somnolence/fatigue et des troubles du cycle (saignements entre les règles). Demandez l’avis de votre médecin.
  • Si vous oubliez de prendre Minesse :
    • si l’oubli d’un comprimé jaune pâle est constaté dans les 12 heures qui suivent l’heure habituelle de la prise, prenez immédiatement le comprimé oublié, et poursuivez le traitement normalement en prenant le comprimé suivant à l’heure habituelle, jusqu’à la fin de la plaquette.
    • si l’oubli d’un comprimé jaune est constaté plus de 12 heures après l’heure habituelle de la prise, il existe un risque de grossesse. Dans ce cas :
      • prenez immédiatement le dernier comprimé oublié même si cela implique la prise de deux comprimés le même jour,
      • poursuivez la prise du contraceptif jusqu’à la fin de la plaquette,
      • utilisez en même temps une méthode de contraception locale (préservatifs, spermicides…) pendant les 7 jours suivants,
      • si cette période de 7 jours s’étend au-delà du dernier comprimé jaune, jetez les comprimés blancs restants et débutez la plaquette suivante.
    • si vous avez oublié de prendre un ou plusieurs comprimés jaune d’une plaquette et que vos règles ne surviennent pas quand vous prenez les comprimés blancs, il se peut que vous soyez enceinte.
    • si vous avez oublié de prendre un ou plusieurs comprimés blancs, vous restez toujours protégée contre un risque de grossesse à condition que le délai entre la prise du dernier comprimé jaune de la plaquette en cours et le premier comprimé jaune de la plaquette suivante ne dépasse pas 4 jours.
    • Demandez l’avis de votre médecin.
  • La survenue de vomissements ou de diarrhées sévères dans les 4 heures suivant la prise du comprimé entraîne une situation similaire à l’oubli d’un comprimé. Après des vomissements ou une diarrhée, vous devez prendre un autre comprimé d’une plaquette de réserve dès que possible et si possible dans les 12 heures qui suivent l’heure habituelle de prise de votre pilule. Si vous ne pouvez pas respecter ce délai ou si plus de 12 heures se sont écoulées, vous devez suivre les recommandations décrites ci-dessus.
  • Si les vomissements ou les diarrhées sévères se répètent sur plusieurs jours, vous devez utiliser une méthode de contraception locale (préservatif, spermicides…) jusqu’au démarrage de la plaquette suivante.
  • Effets indésirables éventuels : Comme tous les médicaments, Minesse est susceptible d’avoir des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.
    • Les effets indésirables rapportés le plus fréquemment (chez plus de 10% des femmes) par les utilisatrices de Minesse sont des règles rares ou l’absence de règles pendant l’utilisation ou à l’arrêt de la pilule, des saignements entre les règles, ou des maux de tête, y compris des migraines.
    • Effets indésirables fréquents (observés chez plus d’une femme sur 100 mais moins d’une sur 10) :
      • infection vaginale, notamment mycose vaginale,
      • modification de l’humeur incluant dépression ou modification du désir sexuel,
      • nervosité ou vertiges,
      • nausées, vomissements ou douleurs abdominales,
      • acné,
      • problèmes au niveau des seins tels que seins douloureux, tendus, gonflés ou écoulement mammaire,
      • règles douloureuses ou modification de l’abondance des règles,
      • modifications des sécrétions vaginales ou du col de l’utérus (ectropion),
      • rétention d’eau dans les tissus ou oedème (rétention sévère d’eau),
      • perte ou prise de poids.
    • Effets indésirables peu fréquents (observés chez plus d’une femme sur 1 000 mais moins d’une sur 100) :
      • modification de l’appétit,
      • crampes abdominales ou gaz,
      • éruption cutanée, développement excessif de la pilosité, chute de cheveux ou taches de coloration sur le visage (masque de grossesse),
      • modification des résultats d’analyse de laboratoire : élévation des taux de cholestérol, de triglycérides, ou tension artérielle augmentée.
    • Effets indésirables rares (observés chez plus d’une femme sur 10 000 mais moins d’une sur 1 000) :
      • réactions allergiques (cas très rares d’urticaire, d’angioedème ou de graves difficultés respiratoires ou circulatoires),
      • intolérance au glucose,
      • intolérance aux lentilles de contact,
      • jaunisse,
      • une réaction cutanée particulière appelée érythème noueux.
    • Effets indésirables très rares (observés chez moins d’une femme sur 10 000) :
      • tumeur bénigne du foie (appelée hyperplasie nodulaire focale ou adénome hépatique) ou tumeur maligne du foie,
      • aggravation d’une maladie du système immunitaire (lupus), d’une maladie du foie (porphyrie) ou d’une maladie appelée chorée caractérisée par la survenue de mouvements incontrôlables, brusques et irréguliers,
      • certains troubles au niveau des yeux comme une inflammation du nerf optique qui peut entraîner une perte partielle ou totale de la vision, ou un caillot de sang dans la rétine,
      • affections du pancréas,
      • augmentation du risque de calculs biliaires ou obstruction des voies biliaires,
      • troubles biliaires ou hépatiques (tels que hépatiques ou fonction anormale du foie),
      • maladie entraînant des troubles sanguins ou urinaires (syndrome hémolytique et urémique),
      • une réaction cutanée particulière appelée érythème polymorphe.
    • Si vous ressentez un des effets mentionnés comme grave ou si vous présentez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.
  • Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.
  • Ne pas utiliser après la date de péremption figurant sur la boîte, les plaquettes.

Voie d’administration : voie orale

Contenance : Boite de 1 ou 3 plaquettes de 28 comprimés pelliculés

 

Pour connaître les mises en garde, les précautions d’emploi, la composition, la posologie, les contre-indications, veuillez consulter la notice d’utilisation.

 


Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.

Information Complémentaire

Contenance

1 plaquette, 3 plaquettes